Bang Bang… My baby shot me down…

30 mars 2015

C’est réjouissant parfois de voir les politiques et autres commentateurs et administrateurs de la vie publique s’alarmer de la sexualisation des jeux pour enfants (comme si ce fait constituait en soi une nouveauté). Les poupées pour les fifilles, les soldats pour les mecs. Du rose / du bleu. Des dinettes pour les apprenties dadames / des camions pour les mâles dominants. Au secours. Bannissons des crèches ces jeux qui enseignent à nos enfants la place qu’ils devront tenir dans la société. Inquiétons-nous de ce que le port des jupes et des collants retarde l’apprentissage de la marche (oui, j’ai vraiment lu ça). Comme si nos enfants étaient si nigauds que ça… comme si une femme, du fait qu’elles porte du rouge sur les lèvres et sait mitonner une blanquette de veau était du coup incapable de conquérir sa dignité d’individu hors de son foyer…

Pfffff. De toute façon, les enfants se chargent assez vite de nous montrer que tout ça c’est des foutaises. Chez nous, fille et garçon jouent ensemble à la poupée, à la dinette, au docteur, font du cheval ET s’amusent à dégainer leur flingue (même si je n’adore pas les jeux qui s’inspirent de la violence, je dois m’incliner, car ils s’éclatent) et à faire rouler des bagnoles. Ils regardent ensemble Dumbo et l’Ane Trotro et Cendrillon et Star Wars (même si, bien sûr Sasha n’y comprend rien de rien). Ils lisent des contes, des histoires de princes et de princesses, d’animaux qui font de la luge, de serpents qui se font des bisous. Leurs jeux n’ont pas de sexe imposé. Poupées, voitures, trains, ours, dinettes, pistolets, Lego, Playmobil, Kapla… n’ont d’autre sexe que celui que nous, adultes, habitués à classer, séparer, ranger, leur infligeons.

(P.S: big up à tonton Jean-Gui, fournisseur officiel de la maison en jouets super cools)

DSC_0311

DSC_0318

DSC_0317

DSC_0315

(Une précision tout de même pour échapper aux procès en sorcellerie – oui, moi aussi je suis atterrée par l’extrême poufisation des jouets destinés aux filles et l’arrogante machisation de  ceux destinés aux garçons. Mais c’est, me semble-t-il, une autre histoire).

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply laurienoe27 30 avril 2015 at 0 h 02 min

    Je devrais faire lire votre article à la vendeuse qui a tiré une tête de trois pieds de long quand je lui ai dis que la poupée que Corolle que j’achetait dans son magasin était pour mon fils. On aurait dit que je venais de lui dire un truc monstrueux.. Peut être avec quoi veulent jouer les enfants, les poupées ne sont pas que pour les petites filles tout comme les les voitures ou petits soldats ne sont pas que pour les garçons. Mais bon, d’ici à ce que tout le monde en prenne conscience on a le temps. ^^

  • Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :