On va voir les vaches?

25 février 2015

Aujourd’hui nous sommes allés au Salon de l’Agriculture avec les enfants. Si rien qu’avec mes racines je suis une sorte de concentré de nos spécialités régionales (Alsace, Cantal, Poitou…), mes grands-parents sont tous des expat’ vendus à Paris. Nous avons donc peu d’occasion d’arpenter la « vraie » nature. C’est dommage, et un de mes combats éducatifs est justement de « déniaiser » mes enfants en les faisant patauger dans la terre, caresser des asticots, et humer le pelage des bêtes. C’est pas toujours évident à Paris – car ici ils pataugent plus volontiers dans les crottes de chien et ramassent les plumes de pigeons souffreteux (effroi). Pour combler ce déficit de nature fréquentable, nous allons souvent à la Ferme du Piqueur, au Parc de Saint Cloud, un endroit génial, une toute petite ferme, où les enfants peuvent vraiment voir, toucher, sentir les animaux de près dans un cadre hors du temps. Bref c’est magique. Mais le Salon, ça change.

Au Salon nous avons donc pu montrer à nos petits parigots à quoi ressemblent les bêtes, les vraies. Certes, elles son attachées, semblent bien lasses de voir défiler nos têtes d’abrutis, et de se faire arracher les poils par des bambins indélicats… Mais quand même, on a rarement l’occasion, un verre de rhum arrangé à la main, de croiser des chèvres des pyrénées, des vaches jersiaises, salers, simmental, des moutons du suffolk, ou des porcs gascons au même endroit… Tout en dégustant un kouign-amann afin de digérer sa choucroute garnie… Notre plus grosse rencontre fut ce (beau) taureau de quelques 1980 kg. Un endroit assez unique donc. Oui, il y a un monde fou, oui on piétine, on se bouscule. On s’extasie sur la richesse et la diversité de notre terroir – « Ah quand même c’est beau la France!!! ». Oui il y a du kitsch, du mauvais goût, du bruit, de la musique louche. Des hommes politiques, des VRP, des lobbyistes. Ca sent la France, quoi, et c’est assez chouette. Gros succès pour l’éclosion en live des poussins – qui mettent quand même, pauvres choux, entre 2 et 12 heures pour sortir de l’oeuf…!

DSC_1032

DSC_1034

DSC_1033

DSC_1039

CSC_1051

DSC_1054

DSC_1056

DSC_1058

DSC_1052

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :